Bourgogne
La Bourgogne, grand région de vins, mondialement connue et reconnue profite d’une situation climatique très favorable à l’élaboration de grands vins blancs et de grands vins rouges, réputés pour leur finesse, leur distinction, leur caractère et la très grande richesse de leur expression aromatique. En effet, la Bourgogne bénéficie d’un climat d...
La Bourgogne, grand région de vins, mondialement connue et reconnue profite d’une situation climatique très favorable à l’élaboration de grands vins blancs et de grands vins rouges, réputés pour leur finesse, leur distinction, leur caractère et la très grande richesse de leur expression aromatique. En effet, la Bourgogne bénéficie d’un climat de type semi- continental avec des hivers longs et assez froids (nécessaires au repos de la vigne), des printemps cléments et relativement pluvieux (favorables au développement végétatif de la vigne) et des étés souvent très chauds, secs et ensoleillés (indispensables à la bonne maturation des raisins). Avec 27 966 hectares de vigne en production répartis sur trois départements et cinq régions viticoles (Chablis et Grand Auxerrois, Côte Chalonnaise et Couchois, Côte de Nuits et Hautes Côtes de Nuits et le Châtillonais, Côte de Beaune et Hautes Côtes de Beaune, Mâconnais), la Bourgogne représente 3 % du vignoble Français et se situe au quatrième rang en surface des grands vignobles français d'Appellation d'Origine Contrôlée et au premier rang en ce qui concerne le nombre, la diversité et la réputation de ses vins. Les vins de Bourgogne se distinctent comme étant majortirairement mono-cépage, le chardonnay, l'aligoté, le sauvignon (dans l'Auxerrois pour le Saint-Bris) pour les blancs et principallement le pinot noir pour les rouges, le gamay en plus faible importance, cépage que l'on retrouvera dans le Beaujolais, et le César associé avec le pinot noir pour l'AOC Irancy. Le pinot noir apprécie les terres marneuses assez calcaires avec un bon drainage, la proportion de calcaire confèrera au vin un coté léger et élégant ou puissant et corsé. Le chardonnay lui préfère les terrains marno-calcaires assez argileux, dans ce cas-ci, la proportion d'argile déterminera le style plus ou moins aromatique et ample. La différence entre chaque vin provenant de la multitude de climats et donc de terroir, ce dernier étant le fondement des AOC des vins de Bourgogne. La notion de terroir dans cette région viticole est un concept plus large qui englobe les facteurs humains, la signature du vigneron mais aussi les facteurs naturels, c'est à dire l'origine géologique et la composition physico-chimique des sols, lesquelles variant entre chacun des vignobles, mais également entre chaque parcelle d'un même vignoble, d'un même village d'un même lieu-dit. La Bourgogne se disctincte par une multitude de parcelles appelées "climats" pour cette région et définissant chaque appellation. On distingue les AOC régionales, communales, communales et 1er crus, et les grands crus.
Détails

Bourgogne Il y a 7 produits.

Sous-catégories

  • Chablis
    Le village de Chablis a donné son nom a l'un des plus fameux vins blancs de France. Chablis est l'appelation la plus au nord de la Bourgogne, Les vignes poussent sur un sol calcaire riche en fossiles et spécialement des huitres. Il y a bien longtemps une mer couvrait la Bourgogne et Chablis. Le Chablis utilise exclusivement le cépage Chardonnay. Les gens des environs l'appelent Beaunois, en référence au vin de Beaune. De par son sol calcaire, le Chablis est un vin vif et fruité, assez sec, avec une belle acidité rafraîchissante, le vin de Chablis étant pour sa minéralité. Au nez, le vin dégage des aromes de citron et de pomme verte. En bouche on retrouve le citron et la pomme mais aussi la vanille et le floral. Les différences appellations des vins de Chablis : Appellation Chablis Grand Cru Controlée Appellation Chablis Premier Cru Controlée Appellation Chablis Controlée Appellation Petit Chablis Controlée
  • Côte de Beaune
    Le vignoble de la Côte de Beaune est un vignoble occupant une zone étroite de Ladoix-Serrigny au nord, jusqu'à Cheilly-lès-Maranges au sud, dans les départements de la Côte-d'Or et de la Saône-et-Loire, Reconnue en AOC en 1937, la Côte de Beaune regroupe les les appellations autour de la commune de Beaune en Côte-d'Or, avec 35 hectares de superficie plantée en Chardonnay et en Pinot Ninoir pour une production globale (vins rouge et blanc) de 1200 hl sur des sols argilo-calcaire, climat tempéré à légère tendance continentale. L'appellation se limite au haut de la Montagne de Beaune, juste au-dessus des premiers crus de l'appellation beaune, situé à 300-370 mètres d'altitude. 22,04 hectares sont plantés en pinot noir et 12,49 hectares le sont en chardonnay. Le Pinot Noir est constitué de petites grappes denses, en forme de cône de pin composées de grains ovoïdes, de couleur bleu sombre. C'est un cépage délicat, qui est sensible aux principales maladies. Ce cépage nécessite des ébourgeonnages soignés. Il profite pleinement du cycle végétatif pour mûrir en première époque. Le potentiel d'accumulation des sucres est élevé pour une acidité juste moyenne et parfois insuffisante à maturité. Les vins sont assez puissant, riches, colorés, et surtout des vins de garde. Ils sont moyennement tanniques en général. Les rendements sont de l'ordre de 40 hectolitres par hectare pour les vins rouges et 45 hectolitres par hectare pour les vins blancs. La récolte des raisins se fait à maturité et de façon manuelle ou mécanique. La vendange manuelle est le plus souvent triée. Vingt communes viticoles occupent les pentes de la côte de Beaune, le long de la route des Grands Crus sur 30 kilomètres, chacune avec ses propres appellations ou dénominations en plus de celles propres à la Bourgogne : Ladoix, Bourgogne-la-chapelle-notre-dame, Côte-de-beaune-villages, Aloxe-Corton et Corton. Charlemagne et Corton-Charlemagne. Pernand-Vergelesses, bourgogne-Hautes-Côtes-de-Beaune. Chorey-lès-Beaune, Côte-de-beaune-villages. Savigny-lès-Beaune. Beaune. Pommard.Volnay. Monthélie. Auxey-Duresses. Saint-Romain. Meursault. Blagny. Puligny-Montrachet. Bâtard-Montrachet. Bienvenue-Bâtard-Montrachet. Chevalier-Montrachet. Saint-Aubin. Criots-Bâtard-Montrachet, Santenay, Maranges,
  • Côte de Nuits
    Le vignoble de la Côte de Nuits a de tout temps contribué à la grande réputation des vins de Bourgogne et ne se dément encore aujourd'hui comme étant l'une des références mondiales pour les grands vins rouges. Son vignoble de paysage de pourpre et d'or occupe une étroite bande de coteaux s'étirant sur 20 kilomètres de long et parfois deux à trois cents mètres de large seulement, entre Dijon et Corgoloin. Les notions de terroir, de climat et de clos, mises en valeur depuis le 10ème siècle par les moines des grandes abbayes, prennent ici toute leur dimension. Le vignoble des Hautes Côtes de Nuits, s'étendant sur une vingtaine de communes dans l'arrière côte, a été reconstitué à partir des années 1950 avec un objectif de qualité. Les plantations ont été effectuées avec le pinot noir et le chardonnay sur les meilleurs coteaux. Le vignoble de la Côte de Nuits est installé sur les calcaires du Jurassique moyen. Le vignoble des Hautes Côtes de Nuits s'adosse sur les plateaux bourguignons de l'arrière-côte du vignoble de la Côte de Nuits. L'influence climatique continentale, avec des étés chauds et des automnes secs, ainsi que la parfaite adaptation des cépages bourguignons aux conditions de climat et de sol, expliquent l'existence en ce lieu d'un grand vignoble de qualité. Les vignes sont bien exposées et sans présence de cours d'eau aux alentours. La Côte de Nuits est le terroir du Pinot Noir, On trouve en de rares endroits, le cépage Chardonnay en blanc. Deux autres cépages sont utilisés d'une manière plus marginale : le Gamay en rouge et l'Aligoté en blanc. Les appellations de la Côte de Nuits : Bourgogne Hautes-Côtes de Nuits, Chambertin, Chambertin-Clos de Bèze, Chambolle-Musigny, Chapelle-Chambertin, Clos de la Roche, Clos de Tart, Clos de Vougeot, Clos des Lambrays, Clos Saint-Denis, Côte de Nuits, Côte de Nuits Villages, Échezeaux, Fixin, Gevrey-Chambertin, La Grande Rue, La Romanée, La Tâche, Latricières-Chambertin, Marsannay, Mazis-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Morey-Saint-Denis, Musigny, Nuits-Saint-Georges, Richebourg, Romanée-Conti, Romanée-Saint-Vivant, Ruchottes-Chambertin, Vosne-Romanée, Vougeot
  • Côte Chalonnaise
    Le vignoble de la Côte Chalonnaise s'étend sur 25 kilomètres de longueur et 7 kilomètres de largeur, entre la Côte de Beaune au nord et les monts du Mâconnais au sud. Cette région Viticole de Bourgogne est le prolongement naturel de la Côte d'Or, dont elle reproduit les principales formations géologiques et dont elle emprunte les principaux cépages, le pinot noir et le chardonnay, la Côte Chalonnaise constitue l'une des plus belles régions viticoles de la Bourgogne. Au sud des Maranges et au sud des Hautes-Côtes de Beaune, le Couchois est vigneron depuis toujours. En Saône-et-Loire, ce vignoble de coteau a vu reconnaître sa personnalité au sein de l'appellation d'origine contrôlée Bourgogne depuis le millésime 2000, après de longs efforts portés par la qualité. Les communes de Couches, Dracy-lès-Couches, Saint-Jean-de-Trézy, Saint-Maurice-lès-Couches, Saint-Pierre-de-Varennes et Saint-Sernin-du-Plain produisent ce vin rouge issu du pinot noir. Le vignoble de la Côte Chalonnaise se compose de sols argilo-calcaires provenant du soubassement rocheux calcaire d'âge jurassique voir plus ancien.En Côte Chalonnaise le climat est de type continental avec des étés chauds et des automnes secs, il est très favorable à une bonne maturation des raisins. Le Pinot Noir est implanté sur des sols bruns moins argileux, particulièrement dans la région de Mercurey, Givry et sur une partie du territoire de Rully. On trouve de l'Aligoté dans le secteur de Bouzeron et le Gamay dans des zones très localisées, près de Buxy et dans une partie du Couchois. La partie sud de la Côte Chalonnaise près de Buxy ou des villages de Saint-Vallerin est composé de sols plus marneux. Le Pinot y est cependant cultivé en situation de coteaux assurant un bon drainage pour y produire l'A.O.C Bourgogne Côte Châlonnaise. Les appellations de la Côte Chalonnaise : Bourgogne Côte Châlonnaise, Bouzeron, Givry, Mercurey, Montagny,
  • Beaujolais
    Le Beaujolais fait partie de la Bourgogne Méridionnale dans le nord du département du Rhône et sur quelques communes de Saône-et-Loire.L'appellation couvre l'intégralité du vignoble du Beaujolais et propose six produits différents, dont le beaujolais nouveau et le beaujolais supérieur. Il est fait quasi exclusivement à partir du cépage gamay pour les vins rouges et du chardonnay pour les vins blancs, soit 3 % de la productiuon globale du Beaujolias. Reconnues AOC en 1937, les vignes Beaujolais s'étendent sur 7000 hectares sur deux régions géologiques bien distinctes, avec au nord des sols granitiques (appellation beaujolais-villages ainsi que les dix appellations communales) et au sud des sols calcaires (où est produit la majorité de l'appellation beaujolais). En ce qui concerne le sols, les calcaires sont principalement des formations de l'ère secondaire, coincées entre le socle hercynien à l'ouest (mont du Beaujolais) et les sédiments quaternaires à l'est (fossé de la Bresse). Dans la partie supérieure affleurent les calcaires jaunes dorées de l'Aalénien, appelés localement « pierres dorées ». Entre ce relief et les dernières collines à l'est s'étend un replat formé par l'accumulation de débris arrachés à l'arrière-pays. Le Beaujolais jouit d'un climat océanique dégradé avec des influences continentales. La majorité de la production est faite avec du gamay, mais d'autres cépages sont dans une moindre mesure cultivés dans le Beaujolais : chardonnay, aligoté, melon, pinot gris et pinot noir. La méthode de vinification est basée sur la macération carbonique (raisin est foulé et une fermentation traditionnelle) faisant suite à une vendange manuelle. Pour les vins de garde (beaujolais et beaujolais-villages non primeurs, ainsi que les crus du Beaujolais) la vinification est semi-carbonique, a mi-chemin de la vinification bourguignonne. Le raisin est récolté manuellement, encuvé entier sans éraflage. Les dix crus du Beaujolais : Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte-de-brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié et Saint-amour. Le vin de gamay possède une couleur rouge nuancée de violet, il est pauvre en tanins et dévoile une bonne acidité. Il possède généralement un caractère fruité (fruits rouges, fruits noirs) mais exprime peu de complexité au niveau aromatique.
Résultats 1 - 7 sur 7.
Résultats 1 - 7 sur 7.